Parrainage

Parrainage des enfants syriens réfugiés en Jordanie

La présidente Mounia MOALLA avec les fondateurs de l'association Bareeq à Amman et des enfants du centre.

La présidente Mounia MOALLA avec les fondateurs de l’association Bareeq à Amman et des enfants du centre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Jordanie, pays limitrophe de la Syrie, compte plus de 600 000 réfugiés syriens, selon les données de novembre 2016 de l’ UNHCR, dont au moins 80 000 enfants sont déscolarisés.

Dans ce pays, près de la moitié des enfants de réfugiés syriens sont les principaux soutiens de leur famille, selon le rapport de l’Unicef et Save the Children de juillet 2015 . 84% des employeurs d’enfants interrogés dans les zones urbaines de Jordanie avouent qu’ils n’ont commencé à faire travailler des mineurs que depuis le début de la guerre en Syrie.

Les parrains et marraines témoignent…

Depuis 2010, des enfants de Mopti au Mali reviennent sur les bancs de l’école grâce aux parrainages mis en place par Ma Belle Ecole. Depuis 2015, l’association travaille aussi avec un partenaire local en Syrie. Les parrainages fonctionnent grâce à l’investissement et l’implication de vous tous.

Voici quelques témoignages des marraines et parrains…

Parrainer un enfant en Syrie

Depuis la fin 2011, la Syrie n’est plus la même…des millions de réfugiés, des centaines de milliers de morts et disparus…une destruction sans précédent du patrimoine historique, et des villes entières rasées de la carte…

Plus de 8 million d’enfants Syriens sont affectés aujourd’hui par cette guerre d’après le dernier rapport de l’UNICEF , que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Beaucoup d’enfants sont obligés de travailler pour aider leurs familles à survivre, surtout lorsqu’ils ont perdu un parent, ce qui est le cas de beaucoup d’entre eux…

Afin d’aider ces générations future à se reconstruire, et en collaboration étroite avec des associations locales, nous avons mis en place un programme de parrainage d’enfants à l’intérieur de la Syrie, afin de les ramener sur les bancs des écoles et de les sortir du monde du travail qu’ils sont obligés de côtoyer aujourd’hui.

Le parrainage ( 25€/mois, soit 8.25€ après déduction fiscale) sert à compenser les familles du manque à gagner de la scolarisation régulière de l’enfant. cette somme (très modeste dans certaines zones où les denrées alimentaires sont extrêmement chères) est un coup de pouce pour ces familles épuisées par la guerre, qu’elles reçoivent contre un engagement d’une scolarisation de l’enfant.

Les équipes suivent les enfants de près et en rendent compte régulièrement à Ma Belle Ecole, et un bilan semestriel est envoyé aux parrains afin de leur permettre de suivre l’évolution de leurs filleuls au fil du temps.

Des échanges sont possibles entre les parrains et les filleuls, par le biais de mails que nous nous chargeons d’envoyer à nos relais. Cela permet de créer des liens, et d’encourager l’enfant et sa famille.

Le parrainage n’est en aucun cas une adoption de l’enfant concerné. Ça consiste uniquement à participer au financement de son éducation et à lui assurer un avenir meilleur afin de pouvoir reconstruire une nouvelle Syrie.

Pour toute demande de parrainage cliquez ici

Pour accéder l’article de presse sur notre projet cliquez ici

Newsletter

Abonnez-vous / Subscribe / الاشتراك

Ma Belle Ecole

Votre email